Au Mas-d’Azil, les sédiments cachaient des hommes – Le Figaro – 02/06/2015

 

Des traces d’occupation humaine vieilles de 30.000 ans ont été trouvées dans une grotte de l’Ariège que l’on croyait bien connue.

Les archéologues sont de grands enfants: reculez de 15.000 ans l’ancienneté d’occupation humaine d’une grotte pourtant archiconnue, et ils essaieront encore de gagner quelques milliers d’années. «J’aimerais bien trouver du Néandertal là-dedans. Ils ont bien dû y venir…», souffle l’archéologue Marc Jarry en franchissant l’immense porche (70 mètres de haut) du Mas-d’Azil.

Par Soline Roy

bouton02petit01 figaro-desktop copie

Cliché à la une de Denis Gliksman / Inrap

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s