Archéo’Tour

L’Archéo’Tour est un projet national d’éducation populaire associant le Tour de France et deux associations : Média’Pitchounes et Grottes&Archéologies. Il permet à des jeunes de quartiers sensibles de s’initier à l’archéologie des paysages à partir de deux étapes du Tour de France : Lannemezan-Plateau de Beille et Plumelec-Vannes. Les jeunes, devenus ambassadeurs de l’archéologie, présentent leur atlas archéologique au cours du Tour de France 2015.

Un projet national d’éducation populaire…
L’association Média’Pitchounes, basée à Toulouse et à Nantes, prend en charge des jeunes dans les zones urbaines sensibles. Les projets menés auprès de ce public d’enfants et d’adolescents dits « fragilisés » ont comme fil conducteur l’éducation à la citoyenneté à travers le sport et le journalisme. Construit hors du cadre scolaire, le projet le Tour au pied des Tours permet à des jeunes de partir en immersion journalistique durant le Tour de France.

Côté Sport/côté Patrimoine
L’association, accréditée par la société A.S.O. du Tour de France, participe aux coulisses de l’événement sportif le plus important de notre pays. Chaque été, plusieurs millions de personnes occupent les bords de routes et regardent le Tour sur leurs écrans profitant des magnifiques images du paysage et du patrimoine de nos régions. Le patrimoine culturel participe à la célébrité de cette compétition !

Donner du sens aux paysages
L’archéologie notamment des paysages est une part importante de ce patrimoine culturel. L’association Grottes&Archéologies accompagne, de janvier à juillet 2015, les jeunes dans la rédaction des notices des sites archéologiques des étapes du Tour 2015 : Lannemezan-Plateau de Beille et Plumelec-Vannes. Le cadre donné par chaque étape, permet d’évoquer avec eux l’évolution des paysages de la Préhistoire à nos jours et d’acquérir de nouvelles connaissances.

Ambassadeurs de l’archéologie sur le Tour 2015
La finalité de ce projet est de proposer au grand public, un dépliant valorisant le travail de journalisme effectué par les jeunes à partir des rapports et des sorties sur le terrain. Sous forme d’atlas archéologique, les notices des sites existants dans les communes traversées par le Tour de France seront ainsi portées à la connaissance du plus grand nombre, amateurs de sport et passionnés par le patrimoine !

Pour voir le résultat de ces atlas archéologiques bouton02petit01

Publicités