Mars, le mois Néolithique

Qu’est-ce que le Néolithique ?

Au Néolithique, les femmes et les hommes domestiquent petit à petit des espèces végétales et animales pour produire leur propre nourriture. Cette « révolution » fonde les bases de nos modes de vie actuels. Ce processus émerge dans diverses régions de la planète entre -10 000 et -3 000 avant de se répandre auprès de la quasi-totalité de la population mondiale. En France, cela s’est produit aux alentours de -5800 avant JC.

La domestication de certaines espèces animales et végétales a eu un impact profond sur le mode de vie humain, car les humains sont devenus dépendants de ces espèces pour leur alimentation. Ils sont contraints de s’installer près des champs cultivés pour avoir accès à la nourriture, entraînant une sédentarisation de la population.

La domestication des caprins, ovins, porcins et bovins ainsi que des céréales cultivées entraînent d’importants changements. Seules quelques espèces ont été domestiquées de manière pérenne, car les tentatives de domestiquer d’autres espèces ont souvent échoué en raison d’un manque de prédisposition biologique ou d’une utilité technique ou sociale insuffisante.

Les plantes domestiques sont également différentes de leurs ancêtres sauvages. Le processus débute au Proche-Orient vers 9000 avant notre ère. Les espèces végétales cultivées par les paysans néolithiques d’Europe proviennent de céréales et de légumineuses domestiquées au Proche-Orient. Parmi les céréales cultivées, on retrouve le blé, l’orge et l’avoine. L’assiette néolithique était complétée par des légumineuses telles que les lentilles, les pois et les fèves. Nos ancêtres cultivaient également d’autres graines pour leurs propriétés bénéfiques, notamment le lin qui était utilisé pour fabriquer du tissu, ainsi que le pavot qui avait des vertus médicinales.

L’alimentation des populations néolithiques se compose essentiellement de céréales. Les légumineuses, telles que les pois, les lentilles et les fèves sont également cultivées, mais en tant que cultures secondaires, pour fournir un complément alimentaire. Les activités de chasse, pêche et cueillette ne sont pas abandonnées par les populations néolithiques pratiquant l’agriculture. Elles continuent à récolter divers fruits et baies dans la nature, tels que des noisettes, des pignons, des raisins sauvages, des mûres, des pommes, des poires, des framboises, des myrtilles et des figues. Les paysans néolithiques continuent de chasser, non seulement pour se procurer de la viande, mais également pour obtenir des matières premières telles que des os, des fourrures, des plumes et des défenses de cerfs ou de chevreuils. Par ailleurs, les populations proches des rivières consomment des poissons tels que des brochets, des anguilles et des truites. Les communautés côtières quant à elles pêchent des dorades et collectent des coquillages, des huîtres, des moules et des coques.

L’alimentation : un sujet au coeur de nos médiations

Les Claes de Villeneuve-Tolosane

Dès 1945, des fouilles archéologiques sont menées à Villeneuve-Tolosane, révélant les vestiges d’un important site néolithique de l’époque chasséenne, comportant des centaines de structures. Les archéologues découvrent une grande quantité d’objets, tels que des murs fortifiés, des sépultures, des céramiques et des outils. Ces vestiges permettent de mieux comprendre la vie et l’organisation sociale de nos ancêtres lointains. Pour partager ces découvertes avec le public et renforcer le lien entre les habitants et leur territoire, plusieurs ateliers sont proposés aux Claes de Villeneuve-Tolosane, gérés par l’association Loisirs Éducation & Citoyenneté, Grand Sud.

Le Clae de l’école primaire Ravel exprime son intérêt pour l’alimentation au Néolithique. Plusieurs actions sont dédiées à cette thématique.

  • Pour la première séance, les enfants sont initiés à la céramologie. Ils ont l’opportunité de se mettre dans la peau d’un céramologue en examinant divers pots, vases et bols datant de l’époque néolithique. À travers le tri de tessons, la reconstitution de pots et une initiation aux décors néolithiques, les enfants explorent le mobilier céramique proche de celui retrouvé sur le site archéologique de Villeneuve-Tolosane.
  • Lors de la séance suivante, nous avons choisi d’aborder le sujet de l’archéozoologie, afin de présenter aux enfants les animaux domestiqués durant le néolithique et plus particulièrement ceux découverts sur le site archéologique.
  • Par la suite, nous présentons le métier de carpologue aux enfants. Ils observent, comparent et analysent diverses graines, comme le blé, la lentille, la pomme et le lin, utilisées par nos ancêtres et retrouvées sur le site archéologique de Villeneuve-Tolosane.

Pour approfondir leur découverte de l’alimentation au Néolithique, les enfants participent à deux séances d’archéologie expérimentale.

  • Ils fabriquent leur propre fromage à l’aide de faisselle qu’ils ont eux-mêmes confectionné.
  • Puis, avec l’aide de plusieurs meules et broyons, le Clae produit sa propre farine de blé et de lentille !

Lors des deux dernières séances, l’association a préparé une initiation à la fouille au centre de loisirs de la ville. Les enfants ont utilisé des pelles, des truelles et leur sens de l’observation pour découvrir de nombreux artéfacts tels que des ossements, des céramiques, d’anciens foyers et silos. Ils rencontrent l’archéologue néolithicienne Maïtena Sohn, du service archéologie de Toulouse Métropole.

Scientilivre

Les 18 et 19 mars derniers, le festival Scientilivre battait son plein à Labège. Le thème de l’alimentation à donner matière à réfléchir à l’association. Nous abordons l’année sous l’angle du Néolithique. Quatre ateliers sont proposés : l’archéozoologie, la carpologie, la céramologie et l’archéologie expérimentale autour de la fabrication de fromages et de la farine.

Le premier portant sur l’archéozoologie, présente les animaux chassés et domestiqués à cette période. Petits et grands ont eu l’opportunité de toucher et d’observer des ossements. Parents et enfants créent ensemble leurs petits pots à fromage : une faisselle. Tout au long du week-end, plusieurs démonstrations de fabrication de fromage sont proposées en complément de l’atelier. Une fois le lait chauffé et caillé, le mélange est versé dans la faisselle pour permettre au petit-lait de s’échapper ! Le public est ravi de cette démonstration et est venu en nombre observer la fabrication de fromage à la manière du Néolithique.

Un atelier de fabrication de faisselle est organisé à proximité.

Un stand était dédié aux graines. Les visiteurs observent de près toutes les petites graines cultivées par nos ancêtres, telles que les lentilles, l’orge, l’épeautre, le lin, l’avoine et bien d’autres encore, à la loupe ! Cet atelier est associé à un coin Fabrique ta farine comme au néolithique. Il plait vraiment beaucoup aux touts-petits ! A l’aide d’une meule et d’un broyon, chacun essaye de trouver la technique la plus efficace pour moudre les graines de blé, lentille et orge.

La néolithique, ça vous plait ?

Foire Agricole : Rencontre à la ferme

La Foire agricole du Mas d’Azil se tiendra le 1er mai. Vous pourrez rédécouvrir ces ateliers autour de l’archéozoologie, la carpologie, l’expérimentation de la farine et du fromage.

En ouverture de la Foire, le samedi 29 avril, nous organisons une rencontre à la ferme, en présence d’Isabelle Carrère, archéozoologue, membre du laboratoire TRACES.

Festi’Dolmen

Nous vous donnons rendez-vous le 23 septembre au Mas d’Azil pour Festi’Dolmen, en partenariat avec Arize Loisirs Jeunesse ! En avant-première la thématique 2023, Néolithique entre abondance et sobriété.

Pendant trois jours, vous aurez l’opportunité d’expérimenter, de vulgariser, d’échanger, de débattre et de partager des moments conviviaux autour de plusieurs ateliers sur l’alimentation, la céramologie, l’évolution des paysages, l’habitat, la vannerie, les mégalithes, les statues-menhir et bien d’autres encore…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s