L’association s’invite au musée Saint-Raymond !

Le musée Saint-Raymond, musée d’archéologie de Toulouse collabore régulièrement avec notre association. Présent depuis 1892 dans la ville rose, le musée met à disposition du public plus de 1000 objets archéologiques trouvés dans la région toulousaine.

Un musée d’archéologie

L’histoire de la vie quotidienne des Gaulois, des Romains et des Wisigoths est illustrée sur trois étages. Le premier étage est dédié à la villa romaine de Chiragan. Les portraits d’empereurs et sculptures mythologiques retrouvés à Martres-Tolosane y sont exposés. On ne dénombre pas moins d’une dizaine de sculptures en marbre découvert sur le site de Chiragan, ce qui en fait l’un des événements les plus impressionnants de l’archéologie nationale.

Le second étage plonge quant à lui les visiteurs dans la Tolosa antique. Vases antiques, casques en bronze, mosaïques et maquettes illustrent le quotidien des premiers Tolosates.

Résumé de l’état actuel (décembre 2017) des connaissances sur Toulouse, de la fin de l’âge du Bronze à la période romaine ((c) Musée Saint-Raymond)

Les collections du musée se sont enrichies suite aux fouilles archéologiques menées à Vieille-Toulouse, sur la rive droite de la Garonne, révélant l’existence d’une vaste agglomération gauloise. La visite se termine au sous-sol sans doute par l’endroit le plus surprenant, un cimetière antique. Cet espace découvert suite aux fouilles menées entre 1994 et 1966, plonge les visiteurs immédiatement dans un site archéologique. Pas moins de quatre-vingt-quinze sépultures et soixante-dix-neuf restes d’individus ont été découvert. De nombreux objets accompagnaient les tombes et les urnes : flacons en verre, parures et monnaies.

Une collaboration pérenne

Notre collaboration, née de la volonté de présenter les métiers de l’archéologie et de faire connaître la science aux plus jeunes débute en 2017 avec la 8e édition des Journées Nationales de l’Archéologie, organisées à Toulouse sur plusieurs sites. À partir de 2019, le musée centralise les initiatives avec le « Village de l’archéologie » auquel nous contribuons tous les ans ! Nous tenons régulièrement un stand de présentation du projet Arkéoflix avec un petit supplément micro-trottoir, réalisé en 2021.

Un autre stand mettait en avant les recherches menées par les membres de la mission en Namibie. L’occasion de discuter avec petits et grands de l’évolution des humains. Par ailleurs, la responsable de l’association s’est prêtée au jeu de la conférence en ligne, explicitant les enjeux de l’archéologie de l’ordre du Temple. L’association a également contribué à enrichir la page Wikipédia de la grotte du Mas d’Azil, ainsi que l’historique des fouilles grâce à l’organisation, par le musée, d’une session Wikipédia.

Cette belle coopération se poursuit grâce à l’exposition itinérante « Archéo, une expo à creuser ! ». L’association est sollicitée pour l’animer à la Maison des Associations de Toulouse. Une animation immersive dans le métier d’archéologue, où petits et grands ont pu mesurer, dessiner, photographier, identifier et dater divers objets.

En 2020, l’association participe à l’exposition temporaire « Wisigoths. Rois de Toulouse« . Avec le concours du fablab de Lézat-sur-Lèze et IMASolutions, nous réalisons une copie d’un crâne déformé et conservé au Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse…

Un partenariat dynamique

Formation de médiation au musée Saint-Raymond (c) Grottes & Archéologies

Fin 2022, l’association organise une formation dédiée à la médiation en archéologie ouverte à tous. Le laboratoire TRACES et le musée Saint-Raymond y ont pris part, en proposant divers projets à réaliser le temps de la formation. La demande du musée Saint-Raymond était audacieuse, réaliser une médiation autour du monde des morts !

Afin de valoriser leur vaste collection funéraire, ils ont souhaité créer un atelier à destination des scolaires sur le thème de la mort. Un sujet tabou et loin d’être facile qui a plu à nos participants. Le partenariat ne s’arrête pas là, puisque le musée intéressé, poursuit la collaboration afin de mener à terme le projet. Un membre de l’association Grottes&Archéologies est donc en charge de créer cet atelier en collaboration avec le musée Saint-Raymond. Le projet porte le nom « AntikDead » et souhaite mettre en lumière les rites funéraires antiques, en utilisant les cinq sens. Parfums, encens, huile, viande et épices, tissu et vêtement, bijoux et parures seront donc mis à l’honneur dans cette future animation.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s