La Grotte du Mas d’Azil en conférence à l’Aven d’Orgnac 30/05/18

Le 30 mai 2018, à l’Aven d’Orgnac en Ardèche, une conférence : « La grotte du Mas d’Azil aux temps préhistoriques : l’écriture d’une nouvelle histoire »

par Céline Pallier et Marc Jarry (Inrap / Traces et Grottes&Archéologies)

bandeau MAs dans page03 1000 DPILa grotte du Mas d’Azil est un site capital de la Préhistoire européenne. Ce site archéologique est éponyme de l’Azilien (il y a env. 10 000 ans). C’est une référence majeure pour le Magdalénien (il y a env. 16 000 ans). La période aurignacienne (il y a plus de 35 000 ans) y est maintenant également documentée, permettant une révision des dynamiques d’occupations des espaces à la veille du Dernier Maximum Glaciaire (env. 20 000 ans). Le site naturel est exceptionnel par ses dimensions, son empreinte dans le paysage et son histoire géologique. La grotte du Mas d’Azil est aussi un enregistreur privilégié des archives sédimentaires, témoins des changements environnementaux de plusieurs phases glaciaires.

À la suite d’opérations d’archéologie préventive liées au réaménagement touristique du site, un programme de recherche est en cours. À terme, il proposera d’un état des lieux archéologique et géomorphologique global du monument. Nous allons présenter ici nos réflexions sur la question de l’accessibilité de cette imposante grotte aux groupes humains au cours de la dernière période glaciaire. En effet, l’étude systématique des archives sédimentaires et des morphologies dans la grotte permettent de proposer une nouvelle histoire… une histoire des hommes intimement liée à celle de la rivière qui traverse la grotte.

Et un article dans le Dauphiné Libéré : bouton02petit01logo-dauphine

rond mas d'azil

Céline Pallier : Géomorphologue à l’Inrap Méditerranée et associée au laboratoire de recherche Traces, à l’université Jean Jaurès de Toulouse, j’étudie les stratigraphies et les sédiments présents autour des sites archéologiques. Ils me permettent de reconstituer l’histoire du paysage, son évolution, en lien avec l’histoire des hommes, de la Préhistoire jusqu’à nos jours.
Marc Jarry : Archéologue à l’Inrap Grand Sud-Ouest, Délégué du directeur scientifique et technique Midi-Pyrénées, Docteur en Préhistoire de l’Université de Toulouse. Membre du conseil de laboratoire Traces, à l’Université de Toulouse Jean Jaurès et membre du Conseil National de la Recherche Archéologique. Privilégiant dans un premier temps l’étude des industries lithiques du Paléolithique inférieur et moyen, mes travaux portent maintenant plus globalement sur les modalités d’occupations des espaces, d’exploitation des milieux et les dynamiques de peuplements au cours du Paléolithique, notamment entre Massif central et Pyrénées.

180525 CPO Conf Mas d'Azil-DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s